Archives octobre 2014

07/11/2014 – Les sentiers de la gloire

lessentiers02

En 1916, durant la première guerre mondiale, le général Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable surnommée "la fourmilière". Au moment de l'attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent de reprendre l'assaut.

Tourné en 1957, mais diffusé en France qu'en 1975, les sentiers de la gloire est un film de Stanley KUBRICK avec Kirk DOUGLAS dans le rôle principal. D'un réalisme troublant, voire souvent éprouvant, cette oeuvre charnière dans la carrière du grand cinéaste est d'une efficacité redoutable.

L'histoire relatée dans le film est librement inspirée de faits réels et notamment de l'affaire des caporaux de Souain. Mais au delà de cette affaire particulière, ce sont les plus de 600 fusillés pour l'exemple (côté français) et leurs fusilleurs qui sont au centre de ce magistral coup de poing cinématographique.

Un siècle après les faits, et alors que le gouvernement britannique a réhabilité en 2006 les 306 soldats britanniques fusillés, toute réhabilitation collective et inconditionnelle est toujours hors de question en France. Ainsi, le dernier rapport officiel présenté par l'historien Antoine Prost sur cette question (2013) préconnise : "Une déclaration solennelle éventuellement renforcée d'un projet pédagogique" affirmant "de façon très forte que beaucoup de fusillés, mais non pas tous, l'ont été dans des conditions précipitées, parfois arbitraires".

La lâcheté et/ou l'aveuglement des historiens contemporains fait écho à l'abjection ordinaire des commandements militaires et civils de l'époque.

Noir et blanc, durée 1H24.